Les Zazas

LES ZAZA’S FÊTENT LA MUSIQUE / HONG KONG DONG – Ritournelles et Kimono

HONG KONG DONG / Ritournelles et Kimono 


Commençons par étendre nos connaissances. Les Dong sont un groupe ethnique chinois, marqué par une tradition fondée notamment sur le chant, leur principal mode d’expression. Chaque circonstance de l’existence possédant un chant qui lui est propre. Pour ce qui est de Hong Kong, nul besoin de rappeler qu’il s’agit d’une île de la Chine méridionale. 

 

Il serait cavalier de ma part d’évoquer les traits typés du binôme créatif Boris et Sarah Yu Zeebroek pour justifier le choix d’introduire « Hong Kong » dans leur démarche créatrice. Je m’attarderai dès lors sur leur choix de faire honneur à la culture Dong dans leur projet musical.

 

Faire la part belle au peuple Dong, c’est simplement faire la part belle à la vie, tout en musique. Si l’on envisage cette idée par un lien de cause à effet, la vie des Hong Kong Dong doit être ma foi bien absurde. Pop, certes, mais absurde. Que ça soit dans leur musique ou dans leurs textes, ils n’hésitent en effet pas à clamer la joyeuse nausée qui les anime et qui les mène sur les chemins de l’absurdité. Car c’est ça, avant tout, l’absurde : c’est le sentiment qui naît face au caractère machinal d’une existence sans but.

 

Mais détrompez-vous, la démarche ici n’est pas de vomir une bile noir digne d’un sombre spleen baudelairien. Au contraire, les Hong Kong Dong déclament et joue avec les non-sens sous les feux de la luminosité d’une pop futuriste et intelligente. Leur seul but étant de divertir et de remplacer cette nausée qui, d’ailleurs, nous habitent tous par des ritournelles pop « catchy ».

 

Par contre, la couleur du Kimono de Boris a de quoi retourner les estomacs les mieux accrochés.

 

Hong Kong Dong – Lesbians are a boy’s best friend :

 

 

Venez célébrer l’absurdité de la vie en musique le 21 Juin à l’An Vert !

 

Julien Hockers / LES ZAZA’S

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response